BangBang : bangbangblog.com

Rien à dire

Prends une photo avec moi

julieb
25 novembre 2009

Yo les jeunes. Les vieux aussi. Pas les moyens, vous n’êtes pas vaccinés.

J’ai été interpelée par le dernier billet d’André P. sur le «microboredom». Bon, en gros, ça parle de la tendance à texter/twitter/filmer/photographier pendant les concerts, au lieu d’écouter. Je connais! Oh oui, on connait. C’est drôle, j’y pensais justement hier soir en voyant la twitpic de b.a. du show de la Patère, que j’ai loupé. Bon, on joue avec eux jeudi et je promets d’être plus qu’attentive lors de la première partie. Parce que je n’ai pas de cell. Je ne filme pas. Je suis poche en photo. J’écoute. Je regarde. J’essaie, en tout cas. J’aime bien regarder la foule, aussi, dans la salle ou sur scène. Ouais, c’est vraiment mon sport favori ces temps-ci. Mon père, qui est caméraman, me disait quand j’étais petite: prends des photos avec tes yeux. Si vous me voyez cligner des yeux sur scène…

Pas besoin de rapporter des bébelles de qualité médiocre. Tu y étais, c’est déjà assez. Pis je sais pas si c’est une question d’ennui, que de brandir un téléphone…J’veux dire, venant de la part de personnes qui sont arrivées devant la porte 5 heures avant le show ou qui ont payé des dizaines de dollars/euros…Peut-être est-ce l’inverse? Une preuve d’affection? Un moyen de le montrer plus fort que son voisin?

Y’a aussi le «malaise»: inévitablement, certaines personnes sont mal à l’aise lors d’un spectacle. Le genre de malaise qui pousse tout le monde à tousser en même temps entre les mouvements d’un concerto, vous voyez ce dont je veux parler? Y’a des gens qui n’acceptent pas que quelqu’un, devant eux, soit en train d’exposer quelque chose d’intime, et que des dizaines ou des centaines d’autres personnes soient en train de voir ça en même temps qu’eux. Peut-être que c’est ça: un moyen pour éviter le malaise. Tenir quelque chose dans ses mains. Avoir quelque chose à faire. Moi, souvent, j’aime pas avoir les mains vides dans une soirée ou un concert, d’où la fameuse bière à 7 piasses que je tète pendant 3 heures.

Autre hypothèse: on arrive à un concert avec la critique déjà en tête. Pas besoin d’écouter, d’observer, de décortiquer: tout le monde l’a fait avant nous. Je vais voir ceci, catégorie artiste que tu dois respecter. Des fois, je me demande ça sert à quoi, maintenant, d’assister à un concert. Je sais, c’est malsain d’en être rendu à se dire ça, d’autant plus qu’il y a des bons, des concerts. Mais au fond. Le «moment» n’est peut-être plus ce qu’il était. Que reste-t-il à faire?

Et tout le monde le fait. Pendant certains concerts, surtout lorsque le public est jeune (15-20 ans) en majorité, c’est démentiel. Surtout lorsque les salles sont petites-moyennes, on voit tout, et on ne voit que des gens qui filment, qui photographient. J’ai même vu des fillettes de 6 ans prendre des photos avec des iPhone. Come on, vos photos ne seront pas bonnes, vous le savez comme moi. Tu ne peux pas prendre une bonne photo avec flash d’un concert avec un appareil à 150 piasses, voyons. Perso, je m’en fous. Prenez des photos si ça vous fait plaisir. C’est arrivé une fois que je trouve ça vraiment dérangeant parce que des gens circulaient un peu trop entre la «barrière» et la scène, mais bon. Pourquoi venez-vous au show? Pour dire que vous y étiez? Pour avoir une photo exclusive(ment poche) de Ceedeepee? Je sais pas, j’ai peut-être pas rapport. Les gens paient pour venir, ils font bien ce qu’ils veulent. Mais c’est quand même troublant comme phénomène. Y’a quelque chose là-dedans, c’est certain.

Remarquez, on n’est pas mieux. Combien de fois on a traîné nos kodaks sur scène pour prendre le public en photo? Je crois que Lady Gaga d’ailleurs le fait régulièrement avec les paparazzi. Eh ben, y’a pas plus paparazzi que les musiciens de Cédépé: on se prend en photos de toutes les façons possibles et inimaginables et on met ça sur Facebook. Ça peut aussi se retourner contre nous. Disons qu’on commence à se rendre compte que beaucoup, beaucoup de gens voient nos photos de tournée, plus ou moins malgré nous. C’est comme une bouteille à la mer: c’est là pour être trouvé, mais c’est quand même étonnant lorsque ça arrive. Ex. hier soir, une fille que je connais à peine m’accoste et me parle de la puck sur le Sprinter. Où a-t-elle vu ça? Dans l’album photo de notre soundman.

Il n’y a plus de surprises à avoir.

Il est où, le show? Sur scène? Dans la musique? Sur internet le lendemain? À quoi ça sert de prendre autant de souvenirs poches? À alimenter le mythe? À maintenir l’illusion? À faire partie du show? À entrer dans la clique des gens qui prennent beaucoup de photos lors des concerts? Peut-être que ça veut juste dire: «Je suis ici et j’accepte ce que j’ai devant moi».

Je sais pas ce qui se passe dans la société du spectacle, je le sais vraiment pas.

6 commentaires
  • Punk Rod
    25 novembre 2009

    Ouais, me semble que les concerts c’est plus qu’un événement special qui fait en sorte que t’es juste plus cool parce que tu était là. Exemple: Les shows punks/métals (ou métaux?). Oui, on sait que c’est dangereux, mais un concert, ça passe par les gens sur la scène ou non et ça, on l’a catché…Une bonne définition serait: Événement où les gens ont du bon temps entre EUX et où ils apprécient la musique avec énergie et émotion.

  • Julie Brunet
    26 novembre 2009

    ouin mais c’est comme…pas toujours ça?

  • julinthesky
    27 novembre 2009

    le kodak c’est rendu un réflexe… je sais pas ça part d’où… Depuis que j’en ai un, je le traîne partout pis je passe ms soirées à photographier tout le monde… sûrement parce que ça prolonge le fun (voir, la maaaaaagie) de la soirée une couple de jours de plus… mais j’avoue qu’après… elles sont là, sur facebook, et ne servent plus à rien…

    Y’a aussi le fait que certains soirs, le photos représentent nos seuls souvenirs de qui s’est passé… «hein? on est allé au Saphir?» «Kessé ça, la grosse scratch que j’ai su l’front!!» «tcheck, tu m’croyais pas que t’avais été danser su l’speaker!!» En fait, j’pense que mon but premier ‘t’ait ça… mettre des photos lettes de mes amis sur facebook un lendemain d’brosse… mais ça débordé, c’est devenu hors de contrôle… à mon insu!

    je dois avoir 40 albums de 200 photos sur Facebook, une trentaine là d’dans sont des photos de show et de party… (Honte sur moi!! ça doit être la faute à la bière à 7$… sauf que j’la têtt pas pendant 3h). mais elles sont pas visibles pour n’importe qui… y’a ds limites!

    Mais je vois pas à quoi il me servirait mon kodak sinon… tu penses faire quoi d’autre avec un kodak cheap à 150$ ?

  • Julie Brunet
    27 novembre 2009

    Ouais, de façon générale, on prend toujours plus de souvenirs que nécessaire…

    Ben je sais pas, des photos de paysage … oups…

  • julinthesky
    27 novembre 2009

    faut être vraiment mardeux pour qu’un photo des rocheuses sortent ben avec un kodak à 150$… à moins que ce soit moi qui sache juste pas comment ça marche… (très possible…)

    mais je suis d’accord… c’est comme, si j’en prends 600, y’a plus de chance qu’y'en ait au moins 5 de belles… sauf que je finis par toutes les mettre pareil en fin de compte…

  • Laurence LR
    6 décembre 2009

    J’ai toujours eu l’impression que certains ne vivent pas la même expérience que moi lors de spectacles. Le pire, je trouve, c’est quand tu (en l’occurence, moi) assistes à un show, mais que t’es de la gang qui bouge tellement qu’on sait pas s’ils trashent ou s’ils dansent. Prenons l’exemple du dernier show de Metric, au Métropolis. Tsé, moi j’essaie de feeler l’énergie d’Emily Haines. Mais je suis trop énervée, paraît-il, parce que tout le monde is staring at the stage with their arms crossed trying to look cool and bored et si j’ai la malheur d’en frôler un, j’ai droit illico à un regard noir (Et, si je tombe sur la version aggressive, on me repousse vivement dans le semi-trash.) Tente-je vainement de regarder la scène? Je peux être certaine d’avoir la vue masquée par un de ces gadgets dont tu parles, brandi par un fan peut-être moins sincère (ok, on va dire différent)que moi.
    J’veux dire, amener son cell quand t’es debout devant le stage, c’est dangereux. Laissez-le chez vous.

Rien à dire

julieb

www.grenadine.bandcamp.com

À propos

RUBRIQUES