BangBang : bangbangblog.com

Rien à dire

Faire l’étoile et caler quand même

julieb
30 octobre 2009

Yeeeeeeesssss (trad: oooooouuuiiii). De la bisbille sur mon blogue, comme en bon vieux 2006. 2007. Mais plus 2006. Pardonnez mon outrecuidance, je n’avais pas songé au fait que mes bouttes de phrases en anglais aient pu outrer certains individus.

Gauthier: Ouan, ouan, ouan (puff). J’aime ça quand on parle de même.

Sinon, j’aimerais ça, moi aussi, avoir un blogue avec du contenu plutôt que du raillage de tournée.

Parce que, j’ai compris de quoi de fondamental: mon blogue ne s’appelle pas Rien à dire, si vous regardez bien en haut (des fois, ça apparait quand tu loades la page). C’est -Rien à dire, comme dans Moins Rien à dire. Comme dans négatif de Rien à dire. Donc, le contraire, donc De quoi à dire. Faque je suis un peu prise au dépourvu.

Je peux pas croire qu’on repart dans 48 heures. Ma valise est même pas complètement défaite. Mais c’est une bonne chose. On commence à être un peu à l’étroit ici, entre notre ennui, nos questions, les choses à faire pis le fait qu’on est rendu le dépôt à instruments pis à merch (trad: marchandise promo).  Et quoi de mieux dans la vie qu’un gars qui répond à ta place quand on te pose une question sur ton gear. Très 2010. Peut-être commander pour moi au resto. Tu t’indignes devant l’anglais, hein. Ben moi, c’est autre chose.

Allez voir Scotstown aussi. Ben bon. Pas la ville, la pièce. Ben…la ville aussi, si vous voulez. À La Licorne.

Ramenez-moé en tournée! Rapidement. Mes nerfs en ont besoin. Pis je dors plus. Je vois rien. J’oublie mes sacs au magasin. On se voit su’ Paris, pas Hilton là. Peut-être avant.

Pas encore de commentaire.

Rien à dire

julieb

www.grenadine.bandcamp.com

À propos

RUBRIQUES