BangBang : bangbangblog.com

Rien à dire

Sorel-Tracéologie

julieb
27 septembre 2009

How’s it gonna feel when summer ends? Out of money, out of friends? Hein? HEIN?? I’ve seen enough…of nothing new…

Quoi de mieux avant de quitter qu’un bon vieux show en terre native, à Sorel-Tracy (Tracy, en l’occurrence)?

Un show d’Yngwie Malmsteen, probablement.

Ok (parenthèse), vous avez peut-être remarqué que je m’énerve pas mal ces temps-ci avec YM, mais bon. J’avais oublié son existence jusqu’à ce que quelqu’un dont je tairai le nom en fasse mention dernièrement. Évidemment, je me roulai à terre pendant trois jours juste à ouïre le nom du comble du comble du comble. Pire encore, non seulement c’est pas son vrai nom, mais il s’est mis un faux middlename dans le faux nom, d’après mes récentes recherches. Moi, ça me rassure tout ça. Ça me rassure.

Le pire, c’est qu’il a quand même l’air sympathique.

Donc, tel que prévu, l’hystérie collective fut à Trrracé, su’ Sorel-Tracy BBQ, su’ ma patate en robe de chambre, su’ Prince, su’ Sears, su’ Major-Beaudet et là je vais arrêter parce qu’un certain R. va trouver que je me la beurre épais. Pas pire show. Belle ambiance. Sinon, je sais pas mais j’aime pas ça passer dans la foule, ça fait vraiment corpo. Mais bon, je m’en viens peut-être difficile. Aussi, je remarque que les places où tu dois passer dans la foule, ils demandent deux sets. Quelqu’un peut confirmer?

En plus de l’hystérie habituelle, il y avait des membres des diverses lignées du band dans l’assistance. Celles de:

1. Bastien de la Rajotte (Ours);
2. Le père Gauthier (Belette);
3. Moi-même d’ascendance Péloquin (Chevreuil);
4. Manu le violoniste shoegaze (Keith Richards).

Pour ceux que ça intéresse, ma dernière activité graine fut de tenter d’attribuer une quelconque ascendance iroquoienne à la soupe Miso. Est-ce qu’il y a des tarentules au Maroc? Tu chantes-tu? Plus de lait mais trois briques de fromage, est-ce bien? Tant de questions. Tant de hargne.

On se voit su’ Pigalle. Je prévois pas bloguer avant de partir à moins que quelque chose se passe (de commentaire). Ok, je vais sûrement revenir. Cinq jours, c’est long, quand on n’a pas de vie. RIP Falardeau en passant. Je retourne manger des cerises de terre.

Pas encore de commentaire.

Rien à dire

julieb

www.grenadine.bandcamp.com

À propos

RUBRIQUES