BangBang : bangbangblog.com

Rien à dire

Deux mots deux maux

julieb
5 septembre 2009

Erk. Y a-t-il une seule personne saine d’esprit en ce bas monde? C’est la question que je me suis posée en fermant brutalement mon laptop ce matin. C’est la question qu’ A. s’est probablement posée en prenant le métro ce matin après avoir fait LA rencontre. La réponse est oui, faut juste faire les bons recoupements avec les bonnes personnes. Aussi, je me demande: si une personne me trouve conne, et que moi je trouve conne une autre personne, est-ce qu’on peut ordonner les trois de la plus conne à la moins conne? Ça ne tient pas. Si, par contre, tout le monde se trouve con égal, je pense que ça tient.

Sinon, aussitôt revenue, aussitôt sur la road: c’était le Festival de la pout hier (qui se poursuit ce soir avec Malapout, Avec pas d’pout, les Pout Machins et Les Pout Fingers). Un triomphe devant 5000-6000 personnes selon les estimations du gars des 3 Accords (qui sont les organisateurs du Festival, chauffant eux-même les kart et le BBQ et tout). Saviez-vous qu’un marchand de poutine, c’est un poutinier? Avez-vous déjà jasé avec les gars de Radio radio tout en étant sur un gros jetlag? Avez-vous déjà eu affaire à un gars de sécurité backstage vraiment zélé qui te demande de *retourner* ta passe backstage pour accéder aux toilettes backstage alors que t’es déjà backstage depuis deux heures? Ciboire. Tsé, une passe backstage, c’est pas magique. T’as beau en avoir 5-6 dans ton champ de vision, y’a peut-être des sacoches qui se font voler quelque part. En tout cas. J’ai déposé une fleur sur un roadcase à D. Bélanger. Peut-être l’a-t-il vue. Peut-être pas. Un beau p’tit festival le fun et dépaysant: je m’attendais à jouer dans un champ de maïs, mais non, c’était dans un parc bétonné près du centre-ville.

J’ai pas grand réflexions à faire là-dessus (ni sur grand chose, faut croire). C’est toujours weird sinon de constater la quantité d’artistes qui sont des osties d’air bête en vrai. Je dirais un bon 80%. Peut-être 70%. En fait, je pensais à ça en lisant une revue à la toilette tantôt, et pas par rapport à hier. Oui, t’es bien intéressant sur papier, mais en vrai, t’es bête. Sinon, c’est aussi intéressant de constater l’effet VDCAQCPBQTPTC: y’a un an, tu me parlais pas, maintenant, oui. Inversement, y’a 3 ans, j’étais ben smart, maintenant, non. C’est vraiment n’importe quoi. Arrête d’essayer de te faire des amis pis va donc souper chez tes parents.

Note positive: je viens de découvrir Orange orange. De nom, je connaissais depuis un bout, j’suis quand même pas aussi sotte musicalement, tsé. Pis je pense que je connaissais la chanteuse avant potentiellement tout le monde qui lit ce blogue: j’allais au secondaire avec. Oui, parmi tout le monde dans le cours de français, c’était une de celles qui avait l’air la plus saine d’esprit. À apporter dans les Europes. Le cd, je veux dire.

Bon, je file, y’a la fille qui donne plein d’échantillons de crèmes chères au Jean Coutu qui travaille aujourd’hui, amnésique d’une semaine à l’autre.

Pas encore de commentaire.

Rien à dire

julieb

www.grenadine.bandcamp.com

À propos

RUBRIQUES