BangBang : bangbangblog.com

Rien à dire

Mes amis

julieb
17 juillet 2009

Vous avez lu ce que j’ai écrit hier? C’est ÇA que je voulais dire par «étrange sentiment». Ça, c’était très fort. Vraiment. Je pensais avoir de quoi d’intéressant à dire à propos de notre show, mais cette référence à un «vieux» show de 2006 m’a complètement foutue à l’envers.

Avant de poursuivre ces élucubrations, revenons à mardi. Je disais donc que je m’étais poussée du soundcheck d’____chine pour aller me balader. À l’hôtel, nous avons fait du sauna-piscine une partie de l’après-midi. Spécial. Road? Je dirais plutôt pas road.

Puis, le show. Un vrai bain de foule. J’ai souvenir d’avoir demandé des billets pour I______ne y’a trois ans aux Francos, et on me les avait refusés. J’étais même allée scéner devant le Métropolis pendant leur show pour en capter des bribes, sans succès. La revanche est douce. C’est quand même un de mes groupes préférés depuis que j’ai 10 ans. Et moi, je me pousse du backstage.

Sauf que depuis les deux derniers albums, j’ai pas suivi. À ma surprise, leurs récents succès sont plutôt bons, mais côté lyrics, ça se résume souvent par: «Je te vois, tu es là, je suis là-bas, nous deux toi et moi», etc. Enfin, c’est peut-être comme ça depuis le début et je pige pas du coup. Peu importe, je vais l’acheter, ton cd.

Pour ceux qui ont la fibre patriote, nous avons discuté des «Vive le Québec» et «Soyez fiers de votre pays» lancés durant le spectacle, qui, à mon humble et dérisoire avis, n’impliquent en rien que N.S. soit aussi souverainiste que Michael Jackson ou Pierre Bourgault, pour ne nommer que ceux là.

Le lendemain, dans le lobby, nous spottâmes de visu 5 ou 6 rock stars anglo, du moins, plusieurs indices nous le laissaient croire:

-Tight jeans;
-Allure désinvolte;
-Chapeaux ridicules pour certains;
-Petit déjeuner à midi;
-Regards louches vers moi et ____;
-Même points d’interrogation dans les yeux que nous;
-Émoi autour d’une machine espresso gratis;
-Suivre des yeux mon sac American Apparel comme si c’était le Saint Graal;
-MacBooks et iPhones;
-Présence dans un hôtel chic pendant le Festival d’été de Québec.

C’était sans équivoque. Mais c’était qui? R____ empoigne un programme et pointe tous les artistes susceptibles d’être nos voisins de fauteuil, nous faisons des «non» de la tête (ce qui était, après réflexion de 56 heures, plutôt inutile étant donné leur probable unilinguisme). Notre tête fait un «oui» à ceux là. Oui, plus que jamais, nous, les graines de rockstars, avons développé un langage universel qui nous permet de nous reconnaître sans se parler. Mes amis, je vais même l’acheter, ton cd, à défaut d’avoir été sympathique avec toi ou d’être allée à ton show.

Je pense que ce compte rendu de road s’arrête ici. On reconnecte plus tard avec ma couverture du Festival Fantasia et on se voit à Ville Saint-Laurent.

Pas encore de commentaire.

Rien à dire

julieb

www.grenadine.bandcamp.com

À propos

RUBRIQUES